Menu
Hôtels

L’hôtel du mois : L’Amanjena

L’Amanjena est l’un de mes hôtels préférés pour son interprétation de l’architecture de terre et ses touches mauresques minimalistes ; pour la possibilité d’y vivre caché, donc heureux ; pour ses partitions culinaires variées ; et pour son approche « expérientielle » du service.

A quelques encablures du centre, cette somptueuse adresse Aman, la première du groupe en Afrique, s’étend sur 5 hectares aux abords du parcours de golf d’Amelkis. Autant dire, que l’espace y est un marqueur de luxe.

Pavilion Entrance

L’Amanjena a été inauguré en 2000 après 10 années de travaux supervisés par Edward Tuttle, l’un des trois architectes fétiches du groupe singapourien Aman. Ses luxuriants jardins ponctués de palmiers, d’oliviers, et de bassins dont un bassin central impressionnant, abritent 32 pavillons et 8 maisons de prestige. Les pavillons sont magnifiques avec leur patio à la décoration traditionnelle marocaine et un jardin clos pour plus d’intimité, leur chambre ronde avec cheminée, et leur spacieuse salle de bain ou le sublime marbre vert de Ouarzazate se reflète dans les jeux de miroirs. Certains pavillons disposent même d’une piscine. Les Maisons sont inspirées de l’architecture des habitations traditionnelles marocaines et un majordome est là pour répondre à toutes les demandes.

Pavilion interior

Pavilion- Bathroom

En marchand le long des différents bassins qui rafraichissent l’atmosphère et amplifient la sensation de zénitude, on découvre la bibliothèque en bois sculpté, la boutique et une piscine chauffée autour de laquelle, on peut prendre son petit déjeuner (carte très variée) ou son déjeuner.

Transversal bassin

Central Bassin

Les restaurants proposent une cuisine internationale mêlant plats marocains, italiens, méditerranéens et japonais à partir de produits de saison. Le chef italien Andrea Dionigi a lancé cet été une carte aux saveurs sud-américaines à savourer dans l’oliveraie centenaire qui donne sur le golf d’Amelkis. Et le restaurant Nama (qui veut dire « cru » en japonais) est certainement l’une des meilleures tables nippones de Marrakech. Il associe la tradition ancestrale du Washoku, inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO et fondé su le respect de la nature aux ingrédients locaux, frais et de saison. Les repas peuvent être pris dans le cadre intime de son pavillon ou de sa maison.

Japanese Restaurant

Le Spa dirigé par une thaïlandaise propose des soins holistiques à base de produits de la marque Aman Skincare permettant de tonifier, purifier et nourrir la peau. Un véritable voyage holistique aux effluves de jasmin, de rose, de citron qui procure un sentiment de paix intérieure.

J’ai adoré le rituel de volutes de résines végétales visant à éliminer le stress accumulé, en apaisant le corps et l’esprit par la pratique de la pleine conscience, qui précède chaque traitement. Le spa propose aussi des cours de yoga, des formules de trois jours pour relâcher, rééquilibrer et restaurer, des retraites personnalisées d’une demi-journée ou d’une journée.

Enfin, le service est exceptionnel, discret, mais efficace. Et les petites attentions égrènent chaque séjour pour le rendre inoubliable. J’ai retrouvé dans mon livre un joli marque page en maillechort.

Un havre de paix qui porte bien son nom puisqu’Aman en sanscrit signifie « paix » et « jena » paradis.

Les restaurants et le spa sont ouverts à la clientèle extérieure. Des tarifs exclusifs sont réservés aux résidents.

No Comments

    Leave a Reply