Menu
Food

Un chef japonais à Marrakech

Après Thierry Marx, c’est au tour de Kei Kobayashi de sublimer la cuisine française au Mandarin Oriental de Marrakech.

Ce chef étoilé japonais, issu d’une lignée de cuisiniers a la révélation en regardant une émission de télévision dont Alain Chapel (3 étoile au Guide Michelin) était l’invité.

Il débute son apprentissage à Nagoya, puis à Tokyo avant de s’envoler pour la France (à 21 ans) où il approfondi ses fondamentaux auprès de chefs aussi prestigieux que Gilles Goujon, Michel Husser, Christophe Moret au restaurant Alain Ducasse et Jean-François Piège au Plazza Athénée.

En 2011, il ouvre son propre restaurant où il propose des classiques de la cuisine française où se mêle une part d’originalité. Dans les assiettes de Kei Kobayashi, on trouve tout : la fraîcheur, la délicatesse, l’esthétisme, l’harmonie des couleurs, et surtout le goût. « Je souhaite que mes clients trouvent ma cuisine étonnante et qu’ils vivent une expérience unique. Mais surtout, qu’ils trouvent cela très bon ! » explique Kei Kobayashi. Pari réussi pour le chef qui à 34 ans décroche une première étoile au guide Michelin, un an après l’ouverture, et une deuxième en février 2017.

Le 30 et 31 mars prochain, il sera aux fourneaux du restaurant du Mandarin Oriental de Marrakech. Hâte de découvrir sa cuisine !

  

No Comments

    Leave a Reply